Résumé de la table ronde des économistes en chef d’avril


Résumé de la table ronde des économistes en chef d’avril Définir l’additionnalité dans les banques publiques axées sur les PMEs

Les économistes en chef du Groupe de Montréal continuent de discuter de la façon dont leurs banques gouvernent l’additionnalité. 

Lors de la table ronde la plus récente, modérée par Pierre Cléroux de la Banque de développement du Canada, trois de nos économistes en chef ont pris la parole virtuellement pour examiner certains exemples d’additionnalité présents dans les activités de financement de leurs banques. 

Mauri Kotamäki a présenté le cadre de gestion des risques environnementaux et sociaux pour les exportations finlandaises de Finnvera Oyj ainsi que le cadre de responsabilité sociale corporative de la banque. Hikaru Fukanuma a présenté les services non financiers de la Corporation de Finance du Japon pour les PMEs japonaises, incluant un service de jumelage d’entreprises pour s’attaquer à un problème de vieillissement dans le pays et pour encourager l’entrepreneuriat local. Baptiste Thornary a présenté les considérations méthodologiques utilisées pour évaluer l’additionnalité de Bpifrance et la façon dont elles l'amènent de la théorie à la preuve empirique.

Cette conversation est plus importante que jamais, car le mandat de nos banques consiste à agir en complémentarité avec les banques commerciales pour s'assurer que les entrepreneurs du monde entier puissent démarrer et faire croître leurs entreprises de façon durable. Une troisième séance aura lieu le 24 mai. Restez à l’affût!


Vous aimez cette nouvelle?


Retour à la liste